Déconstruction et reconstruction chez Michel Butor et Alain Robbe-Grillet : contribution du nouveau roman à l'imaginaire social des Trente glorieuses (1946-1975)

Résumé : Le Nouveau Roman est passé à la postérité comme l’un des exemples majeurs d’un moment intransitif de la littérature française. En déstabilisant le traitement de la narration et de l’intrigue, du cadre spatio-temporel, des personnages et des voix, le Nouveau Roman conteste la mimèsis référentielle réaliste pour se tourner vers les aspects formels de la création romanesque. Néanmoins, cela n’est pas un geste gratuit : la déconstruction formaliste, les nouveaux romanciers la revendiquent au nom d’un « nouveau réalisme ». Le Nouveau Roman se veut l’avènement d’une « ère du soupçon » sur les conventions esthétiques et les représentations diffusées par celles-ci. De plus, ce parti pris ne peut se comprendre en dehors d’un contexte historique marqué à la fois par les traumatismes de la Seconde Guerre mondiale et les impératifs de modernisation économique qui de 1946 à 1975 transforment profondément la société française. Loin d’anéantir la référentialité, le Nouveau Roman témoigne d’un conflit avec elle, si bien que sa déconstruction du roman est une reconstruction produisant de nouvelles — parfois pas si nouvelles que cela ? — formes, représentations, manières d’affirmer l’existence de l’homme et de la société. Aussi le Nouveau Roman contribue-t-il à l’imaginaire social de son époque. En proposant une lecture des romans de Michel Butor et d’Alain Robbe-Grillet, cette thèse se penchera sur la tentative néo-romanesque de réinventer et la littérature et le monde. Trois axes d’analyse guident ce travail : le premier porte sur la représentation de l’univers fictionnel parallèlement à une discussion sur le problème de la mimèsis ; le second, sur la poétique des personnages et son rapport à la question de l’identité personnelle ; le troisième, sur le statut de la socialité dans les œuvres, à travers les questions de l’identité collective, de la mémoire et des usages sociaux de la langue.
Type de document :
Thèse
Littératures. Université Charles de Gaulle - Lille III, 2015. Français. 〈NNT : 2015LIL30036〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [226 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01272568
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 11 février 2016 - 09:51:29
Dernière modification le : vendredi 17 novembre 2017 - 08:48:01
Document(s) archivé(s) le : jeudi 12 mai 2016 - 17:31:52

Fichier

PERUGINI_Gabriel.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01272568, version 1

Citation

Gabriel Perugini. Déconstruction et reconstruction chez Michel Butor et Alain Robbe-Grillet : contribution du nouveau roman à l'imaginaire social des Trente glorieuses (1946-1975). Littératures. Université Charles de Gaulle - Lille III, 2015. Français. 〈NNT : 2015LIL30036〉. 〈tel-01272568〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

481

Téléchargements de fichiers

1866