Campus numériques français : pertinence des notions de réussite ou d’échec

Résumé : L’auteure s’intéresse dans cet article à la dimension évaluative des campus numériques étudiés dans l’ERTe en se demandant si les notions de succès et d’échec sont pertinentes à poser telles quelles à leur propos. Ceci l’amène dans un premier temps à problématiser trois exemples de démarches méthodologiques en usage pour de tels objets. Puis, définissant les campus comme des « projets de dispositifs de formation médiatisés liés à des intentions innovantes », elle en retient quatre principales, dont trois explicitement attendues (la production de dispositifs de formation ; la production des ressources au sein des consortiums ; l’organisation en consortiums) et une non formulée (la dimension communicationnelle pour les apprenants) et fait le point sur ce qu’il lui semble en être advenu au terme d’une période limitée d’observation (2003-2005) en termes de tendances plus que de réalités stabilisées. Elle revient en conclusion sur la pertinence des notions évaluatives en jeu.
Type de document :
Article dans une revue
Études de communication - Langages, information, médiations, Université Lille-3, 2007, pp.49-71. 〈10.4000/edc.567〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01388933
Contributeur : Bastien Louessard <>
Soumis le : jeudi 27 octobre 2016 - 17:15:10
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 01:20:44

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Élisabeth Fichez. Campus numériques français : pertinence des notions de réussite ou d’échec. Études de communication - Langages, information, médiations, Université Lille-3, 2007, pp.49-71. 〈10.4000/edc.567〉. 〈hal-01388933〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

82