La microfinance et ses portraits : médiations paradoxales de la parole des « pauvres »

Résumé : L’article analyse le cas de l’accès, multiplement médié, à l’espace public médiatique ouvert à la parole des « pauvres » par la Campagne du Sommet du microcrédit, réseau hétérogène d’acteurs qui engagent un plaidoyer actif en faveur de la reconnaissance du microcrédit comme outil efficace dans la lutte contre la pauvreté. La personne et la parole des « pauvres », saisies dans la forme sémiotique du portrait, circulent médiatiquement. Les modes de représentation et leurs effets de sélection produisent des paradoxes de la visibilité et soulève la question d’une éthique de la représentation.
Type de document :
Article dans une revue
Études de communication - Langages, information, médiations, Université Lille-3, 2017, pp.55 - 70. 〈10.4000/edc.6781〉
Liste complète des métadonnées

http://hal-audencia.archives-ouvertes.fr/hal-01627631
Contributeur : Sylvia Cheminel <>
Soumis le : jeudi 2 novembre 2017 - 10:49:50
Dernière modification le : vendredi 3 novembre 2017 - 01:11:47

Identifiants

Collections

Citation

Odile Vallée. La microfinance et ses portraits : médiations paradoxales de la parole des « pauvres ». Études de communication - Langages, information, médiations, Université Lille-3, 2017, pp.55 - 70. 〈10.4000/edc.6781〉. 〈hal-01627631〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14