Lecture d’une l’œuvre d’art au musée d’art et en classe de Français : approche didactique

Résumé : L'intérêt grandissant pour la lecture de l'oeuvre d'art au sein de la discipline Français ouvre de nouveaux questionnements pour les didacticiens du Français, notamment la question de la réception des oeuvres, selon les es-paces institutionnels. Lire une oeuvre d'art à l'École (en classe de français) ou au Musée lors d'une visite scolaire, est-ce la même activité de réception et d'interprétation ? Autrement dit, les contenus (Reuter, 2014) qui caractéri-sent les situations de lecture d'oeuvre d'art varient-ils d'un espace à l'autre ? À quelles pratiques sociales de références, à quels champs théoriques de la recherche se réfèrent-ils ? Parallèlement, cette réflexion sur la formalisation des contenus, selon les espaces institutionnels, soulève la question du statut des sujets didactiques (Cohen, 2002). À travers la situation de lecture en classe ou la réécriture scénographique que propose tout parcours scolaire au musée, quel « visiteur » est visé, est conçu et se trouve mobilisé par les situations observables ? Cet article s'appuie sur deux recherches en cours, l'une coordonnée par Cora Cohen Azria 1 au sein de l'équipe Théodile-CIREL intitulée Expé-riences de visites au musée : pratiques et discours des sujets, l'autre intitulée : Visites scolaires, péri-extrascolaires et familiales dans des lieux muséaux de la région Nord-Pas-de-Calais : approches didactiques, que nous coordonnons ensemble. Dans le cadre de cet écrit, j'ai choisi de porter l'analyse sur deux situations de lecture d'une oeuvre d'art qui ont pu être observées et filmées. La première concerne une visite au LaM (Lille Métropole Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut) d'une classe de CM2, la seconde porte éga-lement sur une lecture d'oeuvre d'art en classe de CM2 dans une école du Nord de la France. Ce ne sont pas les mêmes élèves, ils ont le même âge, et sont issus de familles de classe moyenne. La réflexion s'organise en trois parties. La première présente les choix théoriques et méthodologiques pour observer et analyser les deux situations de lecture d'oeuvre d'art. La deuxième porte sur les contenus rendus obser-1 Si je signe seule cet article qui se situe en didactique du français, il est empreint des échanges fruc-tueux de ces dernières années avec Cora Cohen-Azria et des recherches que nous partageons. Ce qui explique la présence des pronoms personnels à la première personne au singulier et au pluriel. Ce qui explique aussi les remerciements que je lui adresse pour tous les moments, réflexions partagés, et sa lecture attentive de cet écrit.
Type de document :
Article dans une revue
Spirale: revue de recherches en éducation, Association de pédagogie et de didactique de l'Ecole normale de Lille, 2015, 56, pp.19-32. 〈https://spirale-edu-revue.fr/spip.php?article1224〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01668401
Contributeur : Ana Dias-Chiaruttini <>
Soumis le : mercredi 20 décembre 2017 - 09:10:58
Dernière modification le : mercredi 25 avril 2018 - 16:14:31

Fichiers

Spirale 56 A.Dias-Chiaruttini ...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01668401, version 1

Collections

Citation

Ana Dias-Chiaruttini. Lecture d’une l’œuvre d’art au musée d’art et en classe de Français : approche didactique . Spirale: revue de recherches en éducation, Association de pédagogie et de didactique de l'Ecole normale de Lille, 2015, 56, pp.19-32. 〈https://spirale-edu-revue.fr/spip.php?article1224〉. 〈hal-01668401〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

70

Téléchargements de fichiers

25