Espoirs gibelins au lendemain de Bénévent : les tensons politiques florentines (1267-1275 environ)

Résumé : Il s’agit d’une analyse de poèmes difficiles et peu connus organisés en tensons et relatifs à un des événements politico-militaires marquants de l’histoire de l’Italie du XIIIe siècle: la campagne victorieuse des guelfes florentins, alliés de Charles I d’Anjou, aboutissant à la victoire de Tagliacozzo (1268) contre Conradin, le dernier descendant de l’empereur Frédéric II de Souabe. Ces tensons réelles ou fictives (tenson écrite à quatre mains par Monte Andrea et Schiatta Pallavillani) ont beau se référer à des personnages historiques différents, elles ont des caractéristiques communes non négligeables: s’organisant toutes autour de l’hypothèse de la venue d’un candidat impérial susceptible de s’opposer à Charles d’Anjou, candidat qui n’est jamais désigné par son nom, au contraire de ce que l’on trouve dans les sirventès, mais au moyen de senhals plus ou moins clairs, elles ignorent presque toutes l’argumentation, lui préférant les défis et les menaces, parfois les sarcasmes et l’invective, une violence limitée quoi qu’il en soit par le jeu de rôle auquel participent les poètes et par la recherche de la virtuosité métrique.
Type de document :
Article dans une revue
Arzanà. Cahiers de littérature médiévale italienne, Presses Sorbonne Nouvelle, 2005, La poésie politique dans l'Italie médiévale. Etudes réunies par A. Fontes-Baratto, M. Marietti & C. Perrus., p. 47-85 (dont annexe: textes traduits)
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-01395721
Contributeur : Anne Robin <>
Soumis le : vendredi 11 novembre 2016 - 15:35:26
Dernière modification le : vendredi 17 novembre 2017 - 08:52:37
Document(s) archivé(s) le : jeudi 16 mars 2017 - 11:25:47

Fichier

Espoirs gibelins au lendemain ...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01395721, version 1

Collections

Citation

Anne Robin. Espoirs gibelins au lendemain de Bénévent : les tensons politiques florentines (1267-1275 environ). Arzanà. Cahiers de littérature médiévale italienne, Presses Sorbonne Nouvelle, 2005, La poésie politique dans l'Italie médiévale. Etudes réunies par A. Fontes-Baratto, M. Marietti & C. Perrus., p. 47-85 (dont annexe: textes traduits). 〈hal-01395721〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

183

Téléchargements de fichiers

57