Le statut de l’événement dans la pensée de Michel Foucault : des Mots et les choses à L’Archéologie du savoir.

Résumé : Nous partons de l’hypothèse que, si la notion d'événement n’est évidemment pas absente des archéologies foucaldiennes conduites jusqu’en 1966 , néanmoins sa signification semble accéder dans L'Archéologie du savoir à une certaine stabilité qui, d’une part, en décale sensiblement les enjeux par rapport à son usage antérieur (dans Les Mots et les choses en particulier) et qui, d’autre part, en concentre la valeur opératoire dans la relation qu’elle entretient avec la définition de l’énoncé, dans l’exploration du champ énonciatif, et pour finir dans l’explicitation de la démarche archéologique elle-même (en tant qu’elle se présente désormais comme « description des événements discursifs » mais aussi des « jeux de relation » entre des événements dont certains sont discursifs et d’autres ne le sont pas).
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
Communication faite dans le cadre du séminaire "Actualités de Foucault" en décembre 2016 (Paris 1.. 2016
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-01517790
Contributeur : Philippe Sabot <>
Soumis le : mercredi 3 mai 2017 - 16:14:33
Dernière modification le : mardi 30 mai 2017 - 15:11:34
Document(s) archivé(s) le : vendredi 4 août 2017 - 13:44:14

Fichier

Le statut de l’événement...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01517790, version 1

Collections

Citation

Philippe Sabot. Le statut de l’événement dans la pensée de Michel Foucault : des Mots et les choses à L’Archéologie du savoir. . Communication faite dans le cadre du séminaire "Actualités de Foucault" en décembre 2016 (Paris 1.. 2016. 〈hal-01517790〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

138

Téléchargements du document

69