"Les femmes dans les métiers d’art des Pays-Bas bourguignons au xve siècle"

Résumé : Les études récentes ont montré que les femmes ont participé, tout au long du Moyen Age, à l’activité économique. Pourtant, leur place dans la production artistique médiévale est généralement ignorée des historiens de l’art, alors même que l’étude de la production d’un artiste ou d’un milieu montre clairement, par les sources et les œuvres, qu’elles ont été présentes à chaque étape du processus de création. La confrontation de la norme à la pratique, par l’analyse de la réglementation de la gilde de Saint-Luc de quatorze villes (Nord, Flandre, Hainaut et Brabant) et des registres d’inscription à la gilde des métiers du livre brugeois, a permis de mettre en perspective les activités des femmes dans les métiers d’art. Elles apparaissent comme maîtresses, ayant passé la maîtrise du métier – et pas seulement de métiers dits féminins –, dirigeant l’atelier, aux côtés du mari ou seules (célibataires ou veuves) apprenties, formant parfois des garçons ou des filles au métier. Elles sont aussi les premières victimes des crises économiques.
Type de document :
Article dans une revue
Clio. Femmes, Genre, Histoire, Belin, 2011, pp.231 - 254. 〈https://clio.revues.org/10349〉. 〈10.4000/clio.10349〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-01610366
Contributeur : Marc Gil <>
Soumis le : mercredi 11 octobre 2017 - 12:49:17
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:20:19

Identifiants

Collections

Citation

Marc Gil. "Les femmes dans les métiers d’art des Pays-Bas bourguignons au xve siècle". Clio. Femmes, Genre, Histoire, Belin, 2011, pp.231 - 254. 〈https://clio.revues.org/10349〉. 〈10.4000/clio.10349〉. 〈hal-01610366〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14