À propos du latin remeligo

Résumé : Le terme latin remeligo qui apparaît dans un fragment d’Afranius est traduit tantôt par « Retardatrice », tantôt par « rémora » suivant une lecture qui remonte à Fulvio Orsini. L’exégèse d’un lemme incomplet de Festus combinée à un passage des Adnotationes super Lucanum permet de comprendre comment remeligo, grâce à l’ingéniosité de quelque lexicographe influencé par les commentaires tardifs, en est venu à signifier « rémora ». Il est fort possible que cette erreur, qui fut causée parallèlement par le lemme abrégé par Paul Diacre et qui a été notamment répandue par les ouvrages zoologiques du XVIe s., ait été connue d’Orsini dont l’édition de Festus a servi à l’établissement du texte des fragments d’Afranius.
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-01653288
Contributeur : Sébastien Barbara <>
Soumis le : vendredi 1 décembre 2017 - 11:44:59
Dernière modification le : mercredi 25 avril 2018 - 16:16:36

Identifiants

  • HAL Id : hal-01653288, version 1

Collections

Citation

Sébastien Barbara. À propos du latin remeligo . Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes , Klincksieck 2006, 80 (2), 〈https://www.cairn.info/revue-de-philologie-litterature-et-histoire-anciennes-2006-2-page-239.htm〉. 〈hal-01653288〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24