Les dimensions socioculturelles des activités d'écriture dans les manuels de FLE se réclamant de la perspective actionnelle

Marie-Pascale Hamez 1, 2
1 Théodile-CIREL
CIREL - Centre Interuniversitaire de Recherche en Education de Lille (CIREL) - EA 4354 : EA1764
Résumé : En 2001, la publication du Cadre Européen Commun de Référence, édité par le Conseil de l’Europe, donne une nouvelle orientation à l’approche communicative alors en vigueur dans l’enseignement des langues vivantes étrangères. Une nouvelle perspective dite « actionnelle » émerge dans le CECRL, et les publics d’apprenants sont alors considérés comme des acteurs sociaux à part entière lors de leurs activités d’apprentissage. Le CECRL définit plus précisément ce récent paradigme méthodologique : « La perspective privilégiée ici est, très généralement aussi de type actionnel en ce qu’elle considère avant tout l’usager et l’apprenant d’une langue comme des acteurs sociaux ayant à accomplir des tâches (qui ne sont pas seulement langagières), dans des circonstances, et des environnements donnés, à l’intérieur d’un domaine d’action particulier (CECRL, 2001, p. 15). L’étude des ensembles pédagogiques des enseignants de FLE montre que cette nouvelle perspective qui tente de répondre aux besoins créés par l’élargissement de l’Europe a peu à peu influencé la conception des manuels de langue dont les progressions, sélection de contenus langagiers, typologies d’exercices et d’activités ont été réélaborées. Dans cette contribution, nous avons le projet de mettre en évidence les choix fondamentaux des concepteurs de manuels de FLE sur une période couvrant ces quinze dernières années, pour ce qui concerne le domaine de l’enseignement de la production écrite. Après avoir discuté d’une possible définition des dimensions socioculturelles de l’écriture, nous interrogerons notre corpus composé d’une quinzaine d’ensembles pédagogiques (manuel de l’élève, cahier d’exercice, guide pédagogique) en nous posant la question suivante : comment les concepteurs tiennent-ils comptent des dimensions socioculturelles de l’écriture dans les tâches scripturales qu’ils proposent ?
Type de document :
Communication dans un congrès
1ère Rencontre Internationale sur l'Enseignement des Langues Etrangères au Québec (RIELEQ) "Le CECRL et la dimension socio-culturelle", Nov 2015, Montréal, Canada. 〈http://www.rieleq.com/〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-01665449
Contributeur : Marie-Pascale Hamez <>
Soumis le : vendredi 15 décembre 2017 - 21:39:54
Dernière modification le : mardi 2 janvier 2018 - 11:54:25

Identifiants

  • HAL Id : hal-01665449, version 1

Collections

Citation

Marie-Pascale Hamez. Les dimensions socioculturelles des activités d'écriture dans les manuels de FLE se réclamant de la perspective actionnelle. 1ère Rencontre Internationale sur l'Enseignement des Langues Etrangères au Québec (RIELEQ) "Le CECRL et la dimension socio-culturelle", Nov 2015, Montréal, Canada. 〈http://www.rieleq.com/〉. 〈hal-01665449〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25