« La nature admirable des pierres sous diverses couleurs et qualitez » : de l’emploi du marbre dans l’architecture de Philibert De l’Orme

Résumé : S'intéresser à l'emploi du marbre dans l'architecture de Philibert De l'Orme peut paraître surprenant, et étonnera peut-être les parfaits connoisseurs de l'architecte ; tant il est vrai qu'il ne s'agit pas, a priori, d'une des caractéristiques de l'oeuvre de celui dont nous avons célébré, en 2014, le cinq-centième anniversaire. Pourtant, quelques lignes de De L'Orme, notamment dans le chapitre XIV de son Premier tome de l'architecture qui laissent supposer que le sujet mérite des développements et peut apporter quelque nouveauté, ne sont pas trompeuses et il y a bien une pensée du marbre chez notre architecte. Si bien des recherches doivent encore être entreprises et si cet essai n'est qu'une première esquisse d'un travail qui mériterait d'être poursuivi, nous pouvons d'ores et déjà distinguer, dans le corpus de De l'Orme, deux domaines particulièrement intéressants pour notre propos : les considérations de « politique » marbrière qui traversent l'oeuvre théorique et les préconisations quant à l'emploi du marbre qui, annoncées dans ses écrits, se vérifient dans certaines réalisations. « Lesquels il ne faut d'ici en avant chercher ou envoyer quérir hors du Royaume » Philibert De l'Orme avait toutes les raisons de s'intéresser au marbre polychrome : une formation intellectuelle poussée et des connaissances en théologie 1 , une formation culturelle approfondie qui l'avait notamment conduit en Italie où il avait pu admirer un sens très aigu de l'utilisation du marbre dans l'architecture et le décor. Sa conception même de l'architecture qui, comme l'affirme Philippe Potié, est « élaborée dans une constante recherche d'équilibre entre construire et embellir, entre savoir de maître maçon et la découverte de l'architecture antique » 2 , manifestait aussi un intérêt marqué pour le marbre. L'étude du Premier tome peut cependant décevoir. Certes un chapitre entier, le chapitre XIV, est consacré à la question des pierres, mais dans ses considérations sur En quel temps il faut faire provision de pierres & les tirer des carrières semblablement comment il les faut choisir et mettre en oeuvre & aussi pour connaître leur bonté, Philibert De l'Orme n'a pas la précision d'autres théoriciens. Il préconise, pour se prémunir du gel hivernal, que l'extraction des pierres ait lieu en été, qu'elle respecte le « lit » de la roche et que les carriers veillent à « ôter tout le bousin qui ne vaut rien » 3. Mais en réalité, de la « nature admirable des pierres sous diverses couleurs et qualités », il ne dit presque rien. Considérant que « véritablement qui se voudrait amuser à décrire toutes les susdites sortes de pierres, n'entreprendrait un petit labeur », et que « nos auteurs d'architecture en parlent assez au long », il se contente de lister quelques caractéristiques générales des pierres : humides, sèches, spongieuses, caverneuses, frangibles ou fragiles, aigres ; qui s'éclatent, qui se délitent, qui sont pleines, pesantes, légères, trouées, molles ou dures, d'autre de la nature du feu [...], d'autres qui sont propres pour porter fardeau en tous sens [...], d'autres qui ne veulent être mises en oeuvre que sur leur lit, ainsi que la nature les a faites et non autrement ; d'autres encore qui portent lustre et poliment comme marbre, et d'autres qui représentent minières d'or, d'argent, de cuivre et couleurs fort admirables 4. Le marbre est donc, pour l'architecte, une pierre « qui porte lustre et poliment » et qui présente l'avantage, qu'il semble juger considérable, de n'être point sujette à recevoir des bousins. 1 Qui accorde aux pierres dures, au jaspe notamment, assimilé bien souvent à du marbre, une symbolique particulière.
Type de document :
Communication dans un congrès
Philibert De l'Orme. Un architecte dans l'histoire, Jun 2014, Tours, France. Philibert De l'Orme. Un architecte dans l'histoire, pp.10 - 10, 1996
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01671379
Contributeur : Sophie Mouquin <>
Soumis le : mercredi 27 décembre 2017 - 12:54:29
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:20:19

Fichier

Texte De l'Orme .pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01671379, version 1

Collections

Citation

Sophie Mouquin. « La nature admirable des pierres sous diverses couleurs et qualitez » : de l’emploi du marbre dans l’architecture de Philibert De l’Orme. Philibert De l'Orme. Un architecte dans l'histoire, Jun 2014, Tours, France. Philibert De l'Orme. Un architecte dans l'histoire, pp.10 - 10, 1996. 〈hal-01671379〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

68

Téléchargements de fichiers

14