Le paradigme de la machine à enseigner », Études de communication

Résumé : L'auteur part du constat d'un double processus: de la pédagogie comme technique spécifique au service de la transformation de la société ; des outils pédagogiques en un système intégré de moyens au service de l'amélioration de l'apprentissage. Résultat de ce processus, la Machine à enseigner apparaît comme la forme paradigmatique des différentes machines utilisées dans l'enseignement et, à ce titre, elle renvoie au principe de la mécanisation de l'éducation. Témoins, les essais effectués au XIXème siècle pour importer dans l'Ecole la rationalité taylorienne et l'idéologie industrielle. D'où la question de savoir comment analyser de ce point de vue le système éducatif en tant que sous-ensemble des industries culturelles.
Type de document :
Article dans une revue
Études de communication - Langages, information, médiations, Université Lille-3, 1993, pp.91-103. 〈10.4000/edc.2733〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01386723
Contributeur : Bastien Louessard <>
Soumis le : lundi 24 octobre 2016 - 15:06:47
Dernière modification le : mardi 17 juillet 2018 - 15:49:09

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Pierre Moeglin. Le paradigme de la machine à enseigner », Études de communication. Études de communication - Langages, information, médiations, Université Lille-3, 1993, pp.91-103. 〈10.4000/edc.2733〉. 〈hal-01386723〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

81