Contexte de normalisation, internet et tourisme

Résumé : L'accélération des échanges entre les peuples et les cultures, s'inscrit comme l'une des évolutions les plus caractéristiques de ces dernières décennies (fin du XXème et début XXième siècle). les contacts multiples, tant au niveau international qu'à l'intérieur des pays, se déploient dans l'incessante circulation des produits et des hommes, et de façon plus spectaculaire, celle de l'information, de la connaissance et de la communication par l'avènement d'internet. le tourisme voit se transformer son secteur et des etouristes choisissent, visitent, achètent leur voyage sur les sites officiels (cf. étude ARTESI, 2005) car ils leur font confiance.les normes du tourismeS'il est admis qu'internet a installé des processus de normalisation dans tous les domaines de la société, économique, technologique, socio-culturel ou bien même politique , le touristique connaît une " normalisation " d'un genre particulier. les échanges touristiques auraient pu être considérés comme une évolution interculturelle (cf. Demorgon, 2005), car ils tendent logiquement à l'homogénéisation du monde. la normalisation des techniques de l'information et de la communication a fait évoluer nos sociétés vers l'accès potentiel illimité aux mêmes informations, si ce n'est à la même connaissance, sauf à considérer justement, les différences d'accès entre les pays du nord et ceux du Sud. or les visites touristiques, se construisent dans ce sens la plus part du temps. Dès lors, internet n'assurerait pas dans le domaine du tourisme une médiation interculturelle (Wolton, 2007). ainsi, la normalisation (iSo), dans le domaine de l'informatique et de l'électronique n'a régulé et homogénéisé que les démarches touristiques qui s'en trouvent règlementées et s'ajustent à la normalisation généralisées des échanges commerciaux internationaux. l'activité touristique, régie par les normes imposées dans tous les pays du monde comme les formalités de sécurité douanière, en passant par les normes de loisirs aux normes d'infrastructures d'hébergement et de restauration, se représente de nos jours comme une activité particulièrement organisée, balisée et sécurisée, sachant que de nouvelles normes se mettent en place tous les ans et que de multiples projets de normalisations sont soumis régulièrement. Pourtant si ces normes administratives, conjuguées à celles des images " marketées " propulsées sur les sites touristiques des pays à visiter dynamisent la diversité culturelle, elles ne favorisent-pas nécessairement une rencontre interculturelle.Une problématique d'un tourisme interculturel.la standardisation des normes touristiques internationales se retrouve sur internet, premier portail de visite virtuelle des pays récepteurs de tourisme international, et s'infiltre dans le processus d'exposition des sites à visiter par les touristes. or la fracture entre les pays du nord, occidentalisés et ceux du Sud, en développement, se fait déjà sentir dans ce secteur touristique. les déplacements, facilités par l'écart entre le niveau de vie occidentale et celui des pays du Sud et notamment celui du Maghreb, déclenche une forte attraction touristique des premiers pour les seconds. Si le tourisme représente une activité génératrice de rencontres pluriculturelles, la standardisation des expositions touristiques sur internet, mettrait en péril le fonctionnement d'une communication interculturelle évolutive et efficace en termes de rencontres. Ainsi, le " choc culturel " (Camilleri, Cohen-emerique, 2006) qui génère la confrontation inhérente à l'activité touristique, peut être d'autant plus brutal et accru, en raison de la tension due à la fabrication et la diffusion d'images construites orientée vers l'attente des touristes occidentaux et questionne sur une rencontre " faussée ", potentiellement décevante pour les touristes et inquiétante pour les locaux.Une méthodologie fonctionnaliste.Afin de poursuivre une étude fonctionnaliste des sites touristiques de la ville de Fès (alemanno, Charai, 2011) où nous montrions qu'ils allaient dans le sens d'une économique touristique aux dépens d'une préservation des particularismes culturels, nous avons réalisé des entretiens avec les guides touristiques de la ville de Fès pour mesurer l'écart existant entre les représentations que ceux font les touristes de la population et des lieux à visiter et la réalité de ces derniers. Quand les sites proposent des images maîtrisées par des responsables marocains, des lieux à visiter, ils construisent des représentations mirifiques et rassurantes, atten dues mais idéalisées susceptibles de gommer la diversité culturelle et l'unicité de chaque culture. or la démarche fonctionnaliste ne permet d'appréhender les représentations et leur mobilisation. C'est pourquoi nous avons opté pour des entretiens qui révèlent combien la norme socio-touristique prévaut. les communications ainsi écrites indiqueraient " en creux " une ratée du processus de normalisation touristique. la rencontre interculturelle engendre de plus, une dimension " info-éthique ", une " ratée " dans la préservation relative à une éducation interculturelle et se redéfinie à l'aune des " déformations " mutuelles et des reconstructions-assimilations dans son accomplissement.Cette étude mettra en évidence deux voies de réflexions : sur la façon dont les normes administratives peuvent régir les comportements et sur leur potentiel d'émergence d'autres processus de normalisation anthropologiques. les normes de déplacements touristiques relatives à la sécurité et au confort des touristes pourraient s'arrêter au seuil de la rencontre " de différences ", laissée à la curiosité aléatoire des deux parties porteuses de l'échange interculturel.Conclusion sur une dialogique de l'interculturel.internet et son potentiel d'informations soumises à des normes notamment touristiques, nous oblige à conduire une réflexion sur l'info-éthique, fondé sur le respect de la diversité (Kiyindou, 2009), autre processus de normalisation supérieur à la norme économique. Cette recherche s'inscrit bien dans le courant de la prise en compte de la préservation des différences culturelles qui place le respect et la culture, de la diversité et de la complexité au cœur de l'interculturel. Celui-ci se fonderait à partir de la dimension praxéologique de la notion de rencontre et celle de l'altération (ardoino et alii, 2001). ainsi, nous allons dans le sens du point de vue de l'iSeSCo et du discours de a. othoman alywaijri (2008) qui promeut le dialogue entre les pays du Sud et ceux du nord et plus généralement des civilisations musulmanes et arabes, d'un après colonialisme douloureux et un occident imprégné de néocapitalisme. notre recherche tend à contribuer à faire face au défi, désormais en cours de laisser émerger les spécificités culturelles et civilisation nelles, et non pas un modèle unique dont l'occidentalisme ne renverrait in fine qu'à la reproduction d'un même, mortifère pour les identités de tous.
Type de document :
Communication dans un congrès
Communiquer dans un monde de normes. L'information et la communication dans les enjeux contemporains de la " mondialisation "., Mar 2012, France. pp.320, 2013
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lille3.fr/hal-00826088
Contributeur : Compte Laboratoire Geriico <>
Soumis le : mardi 29 octobre 2013 - 10:35:40
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 14:12:04
Document(s) archivé(s) le : vendredi 7 avril 2017 - 17:56:48

Fichier

axe_4_colloque_cmn_alemanno_ch...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00826088, version 3

Citation

Sylvie P. Alemanno, Zineb Charaï. Contexte de normalisation, internet et tourisme. Communiquer dans un monde de normes. L'information et la communication dans les enjeux contemporains de la " mondialisation "., Mar 2012, France. pp.320, 2013. 〈hal-00826088v3〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

851

Téléchargements de fichiers

585