L'appropriation des Tic par les professionnels de la presse : un nivellement des pratiques journalistiques à l'échelle planétaire ?

Résumé : Cette contribution s'inscrit dans la thématique des approches communicationnelles de la norme dans les organisations. Elle entend mettre en lumière la reconfiguration des entreprises de presse écrite congolaises, en tant qu'organisations entrepreneuriales, dans le cadre de l'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les activités de production, un usage considéré comme facteur clé de tout développement à l'échelle planétaire (Cf. Kiyindou, 2009). Cette reconfiguration est appréhendée à partir de l'évolution des pratiques journalistiques, en lien avec l'usage des TIC, particulièrement d'Internet, dans les opérations de traitement de l'information de presse. Le traitement de l'information se comprend ici comme " la manière de faire, la façon dont l'informateur décide de rapporter langagièrement (et iconiquement s'il a recours à l'image) les faits qu'il a sélectionnés, en fonction de la cible qu'il a prédéterminée, avec l'effet qu'il a choisi de donner " (Charaudeau, 1997, p.37) ; il s'agit donc d'un mode d'écriture de l'information à diffuser. En effet, l'injonction technologique relative à la dissémination planétaire de la notion de " société de l'information " a induit, au niveau de la presse, une dynamique de développement basée sur l'usage d'Internet dans les activités de production et de diffusion de l'actualité. Aussi l'appropriation professionnelle d'Internet s'est-elle accompagnée d'une évolution des pratiques journalistiques, entraînant du coup une reconfiguration des entreprises de presse à l'ère du tout numérique. Cette reconfiguration peut s'observer, entre autres, à travers le traitement multimodal ou multimédiatique de l'information, la segmentation des publics, l'interactivité de la communication, la diversification de l'offre informationnelle et des supports de diffusion, etc. (Cf. Damian, Ringoot, Ruellan, Thierry (dir.), 2002). Nous nous intéressons particulièrement au traitement multimédiatique de l'information de presse, pour essayer de montrer comment cet aspect participe de la reconfiguration des entreprises de presse écrite à l'" ère d'Internet ". Cet aspect paraît en effet transversal aux autres aspects mentionnés, dont il faciliterait par ailleurs la mise en œuvre.Considéré par certains praticiens comme un mode d'écriture lié à la complexité des événements à couvrir et à la diversité de leurs modes de lectures (Cf. Joannès, 2007), le traitement multimédiatique de l'information renvoie à la convergence technique qui, cette dernière, participerait d'une stratégie socioéconomique liée à la fragmentation de la consommation médiatique. Dès lors, l'informatisation des tâches rédactionnelles, conduisant à la réalisation des écrits d'écran, apparaît comme une norme de développement des entreprises de presse. Mais cette informatisation a induit des mutations significatives dans la hiérarchisation des tâches au sein des rédactions. Au niveau de la presse française, par exemple, l'on assiste à un réaménagement organisationnel entre les services techniques et ceux de la rédaction proprement dite, remettant ainsi en cause la hiérarchisation traditionnelle des tâches rédactionnelles. Ce réaménagement s'observe à travers le glissement de la catégorie des professionnels du service technique dans celle du service rédactionnel, et vice-versa (Cf. Mathien, 2007), renforçant ainsi la porosité de la frontière entre les deux services.Fort de ce constat, nous nous sommes posé la question de savoir si l'appropriation d'Internet par les professionnels de la presse induit partout la même reconfiguration des pratiques. En d'autres termes, assisterait-on aujourd'hui à un nivellement des pratiques journalistiques dans toutes les zones géographiques où l'Internet a été introduit dans les activités de production et de diffusion de l'information de presse ? Notre hypothèse est que l'évolution des pratiques professionnelles au niveau de la presse est autant liée à l'usage des TIC qu'à des logiques professionnelles inhérentes à chaque environnement sociopolitique. En effet, au-delà du simple constat de ces mutations, ce sont des logiques d'appropriation professionnelle des TIC dans la presse qui sont en jeu. Car l'introduction d'Internet dans les activités de production et de diffusion de l'information a donné lieu, au niveau de la presse écrite, à deux principaux types de discours, des plus catastrophistes aux plus prophétiques. Quand certains praticiens et essayistes évoquent l'éventualité d'une substitution de la presse électronique à la presse papier, en prétendant que le régime d'Internet marquait " la fin du journalisme tel qu'il a été vécu jusqu'ici " (Fogel, Patino, 2005, p.16), d'autres affirment plutôt une perspective d'intégration, en prônant l'assimilation par la presse écrite des " innovations technologiques foisonnantes " pour " en extraire des usages porteurs d'avenir " (Joannès, 2007, p.13). On retrouve là l'affirmation d'une double logique de fonctionnement de la presse écrite à l'"ère d'Internet ", la rupture et l'intégration. Ce qui laisse penser à un cloisonnement bipolaire des pratiques journalistiques, suivant que l'on s'inscrit dans l'une ou l'autre logique. D'où la nécessité d'un questionnement sérieux sur les logiques de changement en cours dans ce secteur d'activités professionnelles. Et ce questionnement ne peut être possible qu'à travers " des analyses empiriques et distanciées des éventuels changements en cours " (Cf. Rebillard, 2000, p.142). Ainsi, étudiant le cas des entreprises de presse écrite congolaises, notre analyse révèle des logiques d'appropriation professionnelle des TIC qui sont structurées autour des réalités économico-politiques locales.Se cristallisant autour de la monopolisation de la relation presse-publics par le champ de l'action politique, ces logiques révèlent une appropriation des TIC où l'Internet apparaît plutôt comme un simple moyen de diffusion d'un contenu traditionnellement centré sur l'écrit et l'image fixe qu'un nouveau mode d'écriture de l'actualité. Ce qui ne semble pas affecter la hiérarchisation traditionnelle des tâches rédactionnelles, puisque la mise en ligne du contenu est assurée par des webmasters souvent externes à l'entreprise (externalisation des tâches) ou embauchés uniquement pour cette tâche. Pour traiter ce sujet, nous avons procédé par une enquête qualitative, à travers des entretiens semi-directifs avec des professionnels de la presse aussi bien congolaise que française. Cette enquête est doublée d'une recherche documentaire et d'une observation personnelle du fonctionnement de quelques journaux congolais, principalement La Semaine Africaine et Les Dépêches de Brazzaville. Après avoir brièvement défini notre cadre théorique, en mobilisant les notions d'" ancrage social des techniques " et de " champ social ", développées respectivement par Bernard Miège et Pierre Bourdieu, nous analysons les pratiques journalistiques à l'" ère d'Internet ", en nous appuyant sur le terrain de la presse congolaise que nous mettrons en perspective avec l'exemple français.
Type de document :
Communication dans un congrès
Communiquer dans un monde de normes. L'information et la communication dans les enjeux contemporains de la " mondialisation "., Mar 2012, France. pp.160, 2013
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille3.fr/hal-00835845
Contributeur : Compte Laboratoire Geriico <>
Soumis le : lundi 22 juillet 2013 - 15:33:37
Dernière modification le : mardi 5 septembre 2017 - 14:43:43
Document(s) archivé(s) le : mercredi 5 avril 2017 - 15:55:49

Fichier

axe_1_colloque_cmn_minkala-nta...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00835845, version 2

Collections

Citation

Pierre Minkala-Ntadi. L'appropriation des Tic par les professionnels de la presse : un nivellement des pratiques journalistiques à l'échelle planétaire ?. Communiquer dans un monde de normes. L'information et la communication dans les enjeux contemporains de la " mondialisation "., Mar 2012, France. pp.160, 2013. 〈hal-00835845v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

424

Téléchargements de fichiers

394