Le fort de Leveau : 20 années de collaboration avec les collectionneurs

Résumé : RESUME : Depuis sa création en 1998, le musée du fort de Leveau n'a cessé d'entretenir et de développer des collaborations avec des collectionneurs privés. Ces échanges ont permis d'acquérir une partie des pièces constituant la collection mais ont aussi donné naissance à des partenariats fructueux en termes de muséographie ou d'histoire vivante. Qu'ont amené ces partenaires extérieurs en matière de connaissance des objets ou de rigueur uniformologique ?Lors de la professionnalisation de la structure, le choix de recrutement s'est naturellement porté vers un collectionneur, pourquoi ce choix ? Pour les musées associatifs, ces collaborations avec les collectionneurs ne sont-elles pas la réponse la plus simple et la plus accessible pour compenser le manque de moyens humains ou d'expertise scientifique ?

ABSTRACT : EXPERIENCE OF COLLABORATIONS WITH COLLECTORS Since its creation in 1998, the museum at Fort de Leveau has always maintained and developed collaborations with private collectors. These exchanges have led to the acquisition of a considerable number of pieces in the museum collection, as well as paving the way towards successful partnerships in terms of museography and living history. What have these external partners contributed in terms of knowledge of objects or uniformology expertise? As the structure became increasingly professionalized, recruiting a collector seemed like the natural step, what influenced this decision? Might collaborations with collectors not be the easiest and most accessible way for charity-run museums to make up for their lack of human resources or scientific expertise?

OVERZICHT : ERVARINGEN OP HET VLAK VAN SAMENWERKING MET DE VERZAMELAARS Sinds de oprichting in 1998 is het Musée du Fort de Leveau blijven samenwerken met de privéverzamelaars en heeft het die samenwerking zelfs nog verder uitgebreid. Dankzij deze uitwisselingen kon het museum een deel van de stukken uit de collectie aanschaffen, maar het was ook de aanleiding voor partnerships die de museumkunde en levendige geschiedenis ten goede komen. Wat hebben deze externe partners bijgebracht op het vlak van kennis van de voorwerpen of uniformologische strengheid? Toen de structuur werd geprofessionaliseerd, werd bij de aanwerving als van nature uit gekozen voor een verzamelaar: waarom? Zijn voor de verenigingsmusea deze samenwerkingsverbanden niet het eenvoudigste en betaalbaarste antwoord om in te spelen op het tekort aan menselijke middelen of wetenschappelijke expertise?
Type de document :
Communication dans un congrès
TEMUSE 14-45. Valoriser la mémoire des témoins et des collectionneurs d'objets des deux Guerres mondiales. Médiation, communication et interprétation muséales en Nord-Pas de Calais et Flandre occidentale., Sep 2012, France. pp.84-95, 2013
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille3.fr/hal-00836331
Contributeur : Compte Laboratoire Geriico <>
Soumis le : jeudi 20 juin 2013 - 17:24:46
Dernière modification le : jeudi 25 février 2016 - 11:10:49
Document(s) archivé(s) le : mercredi 5 avril 2017 - 00:52:33

Fichier

communication_integrale_sympos...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00836331, version 1

Collections

Citation

Gilles Michelot. Le fort de Leveau : 20 années de collaboration avec les collectionneurs. TEMUSE 14-45. Valoriser la mémoire des témoins et des collectionneurs d'objets des deux Guerres mondiales. Médiation, communication et interprétation muséales en Nord-Pas de Calais et Flandre occidentale., Sep 2012, France. pp.84-95, 2013. 〈hal-00836331〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

178

Téléchargements de fichiers

400