Analyse argumentative de la création de règles négociées sur Wikipédia

Résumé : Depuis plusieurs années, la dimension organisationnelle de l'encyclopédie Wikipédia connaît une croissance plus rapide que les contenus (O'Neil, 2011, Viegas, 2007). La construction de sens polyauctoriale trouve en effet dans le contrôle de chacun sur chacun l'indispensable corrélat à la liberté d'écriture (Cardon et Levrel, 2009b). Néanmoins, les pouvoirs complexes détenus par certains contributeurs mettent en question son modèle original de production du savoir. L'encyclopédie correspond-elle encore à ce qu'Ostrom appelle une " institution collective gouvernée " (Cardon et Levrel, 2009b, Forte, 2009) ou la tendance est-elle à une plus grande centralisation des pouvoirs, telle que dans le mouvement Open Source (Raymond, 2001) ? En retraçant la genèse de la création de règles institutionnalisées attenant aux copyrights et en identifiant les valeurs mises en jeu lors de ces processus, l'objectif de notre recherche est de déterminer en quelle mesure nous assistons à de tels changements.Les contributeurs de Wikipédia respectent un nombre conséquent de règles, rendues possibles par la technologie " wiki " (Viegas, 2007 ; Butler, Joyce et Pike, 2008). L'émergence et l'évolution de ces règles s'expliquent notamment par leur utilité dans la gestion des conflits représentant un enjeu pour l'organisation (Kriplean, Beschastnikh, McDonald et Golder 2007, 2008).Elles permettent d'asseoir le principe de surveillance mutuelle en assurant une " décentralisation du contrôle " (Cardon et Levrel, 2009b). En revanche, si la responsabilité de construire les structures de management est déléguée aux participants, il en résulte des formes d'expertise propres à Wikipédia et, avec elles, le risque d'apparition d'une certaine oligarchie. Historiquement, la décentralisation des lieux de pouvoir allait de pair avec une décentralisation des contenus (Benkler, 2006; Famiglietti, 2011). En pratique, Wikipédia est pourtant devenue hautement centralisée : tous les contenus de l'encyclopédie sont stockés sur les serveurs de l'association Wikimedia Foundation.Pour soutenir cette recherche, le modèle discursif de l'institutionnalisation (Philips, Lawrence et Hardy, 2004) et la théorie du cycle texte-conversation développée par l'École de Montréal (Cooren, Taylor et Van Every, 2006 ; Robichaud, Giroux et Taylor, 2004) apparaissent particulièrement appropriés. Dans ces optiques, l'organisation est vue, d'après le concept de Bakhtine, comme une hétéroglossie, issue de fragments de discours polyphoniques, divers, changeants et constamment émergents (Boje, Oswick et Ford, 2004). En regard de cette polyphonie se dévoile néanmoins la capacité d'une organisation à parler d'une seule voix (Robichaud, Giroux et Taylor, 2004). Cette contradiction se résout par le langage qui n'est plus seulement un outil descriptif mais un agent créant l'organisation à travers les négociations. Une institution n'émerge pas directement de l'action sociale mais plutôt de la création de textes issus des conversations entre les acteurs (Philips, Lawrence et Hardy, 2004). Les textes alimentent un discours plus large, lui-même générant les institutions. Ce modèle discursif de l'institutionnalisation s'appuie donc sur la récursivité du langage dans l'organisation et s'articule autour des quatre notions d'actions (celles qui, au sens de Weick (1979), affectent la légitimité de l'organisation), de textes, de discours et d'institution (vue comme facilitant et contraignant l'action sociale de ses membres (Fairclough, 1995). La théorie du cycle texte-conversation permet d'aller plus en détails et de comprendre comment les conversations se cristallisent en discours et s'abstraient de la situation spécifique qui leur a donné naissance (Taylor et Van Every, 2000). Ces modèles nous intéressent parce qu'ils permettent de rendre compte des processus de sensemaking (Robichaud, Giroux et Taylor, 2004) par lesquels des acteurs aux discours diversifiés, lorsqu'une brèche menace l'ordre social, négocient une norme.Compte tenu de l'influence de l'argumentation sur Wikipédia, nous appliquerons notre cadre théorique à une analyse argumentative des fils de discussions liés à la genèse de quatre règles majeures de l'espace francophone, depuis sa création en 2001. Néanmoins, si les arguments explicites permettent de dévoiler les valeurs promues par les contributeurs, elle rendent difficilement compte de leurs intentions cachées ou de leurs intérêts personnels. C'est pourquoi nous élaborons une approche ethnonarrative - comprenant des entretiens avec les acteurs-clés et des reconstructions narratologiques - qui devrait nous permettre d'intégrer le contexte dans lequel les interactions prennent place (Hansen, 2006). Comme le dit Ricoeur, la forme narrative possède un grand pouvoir de transformation, celui d'articuler le changement et la continuité (Giroux, Marroquin, 2005). Une histoire reconstruite par le chercheur est particulièrement pertinente dans le contexte de Wikipédia où le temps chronologique aide à situer des éléments presque simultanés sur une ligne du temps et le temps kairotique aide à sélectionner parmi ces derniers ceux qui font sens, à tel instant, pour l'organisation.Ces choix nous permettent d'adresser les points clés de notre recherche : (1) L'identité des acteurs est un indicateur du degré de centralisation du pouvoir tout au long de l'histoire de l'encyclopédie ; (2) Certaines règles (par exemple, celles liées aux copyrights) sont du ressort de l'association sans but lucratif Wikimedia Foundation (WMF) et soulignent la relation entre les régulateurs principaux (la communauté des wikipédiens et la WMF).Cette recherche présente des intérêts scientifiques tant pour le champ de la communication que pour l'étude des organisations. L'objectif est d'offrir une méthode croisée - argumentative et narrative - pour analyser la co-construction de sens et la gouvernance participative dans un environnement virtuel. De plus, la littérature scientifique traitant de l'espace linguistique francophone de Wikipédia est encore peu développée.
Type de document :
Communication dans un congrès
Communiquer dans un monde de normes. L'information et la communication dans les enjeux contemporains de la " mondialisation "., Mar 2012, France. pp.187, 2013
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille3.fr/hal-00839252
Contributeur : Compte Laboratoire Geriico <>
Soumis le : lundi 22 juillet 2013 - 15:41:50
Dernière modification le : mardi 23 juillet 2013 - 14:11:39
Document(s) archivé(s) le : mercredi 5 avril 2017 - 15:49:09

Fichier

axe_1_colloque_cmn_wathelet_v2...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00839252, version 2

Collections

Citation

Emmanuel Wathelet. Analyse argumentative de la création de règles négociées sur Wikipédia. Communiquer dans un monde de normes. L'information et la communication dans les enjeux contemporains de la " mondialisation "., Mar 2012, France. pp.187, 2013. 〈hal-00839252v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

327

Téléchargements de fichiers

310