Limite et transgressions des espaces sexués au Proche-Orient ancien : la figure de la prostituée

Résumé : On entreprend ici un bref survol des figures narratives de la prostituée dans les récits fondateurs de la littérature proche-orientale ancienne. Dans la Bible hébraïque les différents personnages de prostituées (Tamar, Rahab de Jéricho, la mère de Jephté etc.) ne suscitent aucune réprobation morale particulière liée à leur activité. En revanche leur place dans une société entièrement organisée sur le principe de la séparation entre le pur et l’impur, demeure à la fois marginale et nécessaire : elles favorisent les articulations et les passages d’un univers à l’autre, souplesse sans laquelle le système de pureté risquerait de se figer. Les grands récits mythiques de la Mésopotamie ancienne (Gilgamesh, Inanna etc.) mettent également en scène ce rôle essentiel de « passeur » attribué aux figures de prostituées. Le développement des gender studies a contribué en outre à poser en termes renouvelés le vieux débat historiographique autour de la prostitution dite « sacrée ».
Complete list of metadatas

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lille3.fr/hal-01671062
Contributor : Christophe Batsch <>
Submitted on : Thursday, December 21, 2017 - 6:06:46 PM
Last modification on : Thursday, November 29, 2018 - 1:21:15 AM

Files

VVFGenreBatsch.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01671062, version 1

Collections

Citation

Christophe Batsch. Limite et transgressions des espaces sexués au Proche-Orient ancien : la figure de la prostituée . Guyonne Leduc. Comment faire des études-genres avec de la littérature. Masquereading, L'Harmattan, pp.149-160, 2014, 978-2-343-03412-6. ⟨hal-01671062⟩

Share

Metrics

Record views

155

Files downloads

332