Learning Centres et reconfigurations de la vie scolaire et étudiante

Résumé : Le Learning Centre, par la modernité qui est la sienne, par le potentiel et l’ampleur de son projet, transforme en profondeur la bibliothèque traditionnelle pour en faire une structure tournée vers la créativité et l’innovation. De fait, il bouleverse les équilibres fonctionnels existants en redéfinissant les espaces de travail, tant physiques que virtuels. En général, parce que l’investissement financier est conséquent et parce que la conception et la réalisation du Learning Centre exigent un temps long ménageant de la concertation et procédant à des ajustements, celui-ci se place rapidement au cœur des préoccupations et se trouve progressivement amené à occuper une position centrale dans l’établissement. La recherche qualitative que nous avons menée dans neuf établissements d’enseignement secondaire et supérieur de 2013 à 2014, nous a permis de recueillir et d’analyser un ensemble de données, à partir d’observations in situ et d’entretiens semi-directifs ou informels , de type compréhensif (Kaufmann, 2016). Les résultats de la recherche montrent l’importance accordée à cette nouvelle structure, dans l’offre diversifiée des services qui est à présent proposée et dans le potentiel qui se dégage en matière pédagogique. En fin de compte, tous les acteurs de l’établissement, professionnels et usagers, sont concernés par la mise en place du Learning Centre, soit parce qu’ils sont étroitement liés au projet et à ses déclinaisons, soit parce que les modalités du travail et les habitudes relationnelles évoluent vers d’autres formes de collaboration. Nous proposons ici d’analyser les évolutions à l’œuvre en nous intéressant plus particulièrement aux effets que le Learning Centre produit sur la vie des élèves et celle des étudiants. Le projet de tout Learning Centre est effectivement de se centrer sur l’usager en facilitant les conditions de son accueil et de son appropriation des espaces et outils mis à disposition. Pour autant, si ces transformations affectent le quotidien des élèves et des étudiants, elles modifient également les relations entre les personnels concepteurs et utilisateurs des nouveaux espaces, chargés d’améliorer et peut-être même de repenser l’accès et l’attribution des ressources . De ce point de vue, nous constatons quelques différences entre le Learning Centre mis en place dans l’enseignement secondaire et celui implanté dans l’enseignement supérieur. Partant de là, notre réflexion se focalise tout d’abord sur les conditions d’accueil que les Learning Centres offrent aux élèves et étudiants. Nous étudions ensuite la manière dont ceux-ci se saisissent des nouveaux espaces et des ressources. Nous voyons enfin que, dans cette configuration, se reconstruisent les relations entre usagers mais aussi les modes d’adaptation que déploient les personnels, contraints de tenir compte de cette nouvelle donne.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lille3.fr/hal-01967242
Contributor : Sylvie Condette <>
Submitted on : Sunday, December 30, 2018 - 7:44:01 PM
Last modification on : Friday, June 14, 2019 - 1:27:08 AM

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-01967242, version 1

Collections

Citation

Sylvie Condette. Learning Centres et reconfigurations de la vie scolaire et étudiante. Yolande Maury; Susan Kovacs; Sylvie Condette. Bibliothèques en mouvement. Innover, fonder, pratiquer de nouveaux espaces de savoir, Presses universitaires du Septentrion, 286 p., p. 129-145, 2018, 978-2-7574-2368-4. ⟨http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100369880⟩. ⟨hal-01967242⟩

Share

Metrics

Record views

33