On business culture stereotype elimination in the context of cross-cultural communication

Résumé : La présente recherche englobe un large domaine de problèmes concernant la formation, l'influence et l'essai de surmonter des stéréotypes. la recherche est d'un caractère interdisciplinaire et d'une importance croissante comme jamais évident, déterminée par le processus de mondialisation.Ce sont des processus ambigus et variés au niveau des catégories de stéréotypes ethniques, des représentations sociales, des rituels et de l'adaptation sociale, des valeurs culturelles, de l'ethnocentrisme, de la tolérance, et d'autres aspects de la communication officielle interculturelle. Des frontières overtes, ce qui permet aux représentants des cultures différentes de voyager, leur possibilité de faire des études sous contrat ou dans le cadre des programmes d'échange dans un autre pays ou de travailler dans des sociétés étrangères ou dans des filiales locales des entreprises multinationales, ainsi que le développement rapide de la technologie d'apprentissage en ligne, dont l'avantage principale est l'enrichissement culturel. C'est pour ça que sont étudiés les représentants des groupes ethniques en général et les activités de groupes professionnels dans le contexte des négociations en particulier, ce qui comporte l'analyse des caractéristiques de la communication, de la perception des structures d'interaction, comme la communication n'est pas seulement un échange d'information. le développement de la communication officielle, qui concerne des groupes ethniques et des nationalités différents, peut avoir comme base des études transculturelles, qui sont menées depuis de nombreuses dernières années. aucun expert dans ce domaine ne peut se passer des ouvrages de e. Hall et G. Hofstede [1, 2], qui étaient parmi les premiers à définir les principes clés de la différenciation des relations ethniques différentes au niveau de valeurs culturelles et de la civilisation. l'analyse transnationale effectuée par les auteurs cidessus, est d'une grande importance pour les étudiants, dont la spécialisation est la "communication interculturelle". Cette analyse reflète les caractéristiques de cultures différentes, surtout, les caractéristiques socio-géographiques, historiques, les différences ethniques et de genre. Constutué comme base pour la pratique réelle de la communication interculturelle, les résultats de cette analyse peut devenir un moyen d'éviter les conflits divers qui aggravent des contactes d'affaires internationales. au niveau académique, une analyse plus approfondie de la communication officielle interculturelle pourrait se baser sur ce travail-là. De plus, ces études peuvent servir la base de la création des instruments spécifiques pour les systèmes éducatifs, dont le but est de former des spécialistes dans le domaine de l'enseignement professionnel pour des fins commerciales. le succès de la communication interculturelle est largement détérminé par la communauté linguistique des communicateurs, soit l'utilisation d'un langage commun pour la communication. Cependant, il est évident que la seule compétence de communication interculturelle n'est pas suffisante pour réussir en communication officielle, même si c'est la langue de la communication internationale. tel ou tel autre aspect des stéréotypes d'une culture particulière de communication officielle peut devenir un obstacle principale à la réalisation de cet objectif. les stéréotypes sont un des effets les plus importants de la perception sociale et la cause immédiate de problèmes divers concernant la compréhension ou l'incompréhension du comportement verbal et non verbal de l'interlocuteur. Des stéréotypes de la culture de communication officielle sont détérminés comme "schématiques, soit des images standardisées ou des représentations des phénomènes sociaux ou des objets formés sous l'influence d'une expérience antérieure quelconque" [3]. Malgré le fait que la connaissance des stéréotypes permet de prédire (dans une certaine mesure) le comportement des partenaires d'affaires, ce sont des notions souvent fausses, simplistes ou préconçues, et à l'ignorance du contexte socio-culturel, conduisent souvent à des situations de conflit. C'est pour ça que les représentants des milieux d'affaires font face au problème pratique du changement des stéréotypes ethniques (y compris détruire des autostereotypes négatifs). ethnocentrisme - quand une culture est considérée comme la supériore - a de graves conséquences négatives pour la communication interculturelle officelle et professionnelle, dont les plus répandus sont le comportement arrogant et choc des cultures. De tels problèmes peuvent être résolus par la solution de certaines applications et les objectifs de recherche: - étude des cultures d'un format moderne (normes sociales, traditions, mode de vie, valeurs); -acquisition d'une expérience directe de la communication verbale et non verbale avec des représentants des groupes ethniques (qui fait prendre conscience de la quantité de connaissances sur des groupes spécifiques); -utilisation de l'expérience des pays multiculturels dans la communication interculturelle, en particulier au niveau de la tolérance; - formation de la préparation à la communication interculturelle par les jeux d'affaires, ainsi que par l'utilisation du logiciel de jeu spécifique ou d'autres méthodes d'apprentissage actif. l'éducation interculturelle est un des facteurs principaux pour la planification efficace des négociacions. La demande en ce type d'enseignement est en pleine croissance. De plus, il est évident qu'il existe la demande de développer de nouvelles stratégies de la communication interculturelle visant à améliorer non seulement le potentiel national et culturel de la société, mais aussi le potentiel psychologique, mental et spirituel des ressources de chaque personne [4]. la mondialisation "dicte" la demande d'intégrer la composante culturelle et linguistique dans les programmes d'études et cause le rôle décisif de cette composante pour la formation des experts des domaines professionnels différents. Évidemment, le programme d'études supérieures qui répond aux demandes modernes, doit avoir comme base compréhension de l'importance de la formation spécialisée au niveau international. Par ailleurs, il devient nécessaire de développer une norme internationale de communication officielle, qui peut être réalisée par la formation d'une couche "extraculturelle". Si c'est possible, c'est la question des recherches suivantes, qui exige l'analyse approfondie des tels aspects que le rôle de l'anglais comme langue officielle de la pratique internationale de communication, l'influence de culture de communication officielle des États-Unis dans les situations de la communication interculturelle d'affaires, le rôle et la place de la spécificité culturelle et linguistique de chaque groupe ethnique particulier (les composants divers de groupes ethniques différents) etc. Dans le plupart des cas, ces composants deviennent la pierre angulaire des négociations, surtout quand les participants aux négociations sont des représentants de cultures complètement différentes, telles que, par exemple, des américains et des japonais. Ce qui est décrit dans de nombreux articles sur les valeurs culturelles, attitudes, comportements et styles de communication au Japon moderne [5]. Suivant l'infomation cidessus, il faut noter que, bien que l'anglais soit accepté par les entreprises différentes non-anglaises et par des sociétés transnationales comme la langue de communication internationale, cette langue-là n'est pas intéressant pour un grand nombre de gens comme porteur de la culture des États-Unis [6]. on croie que comme perspective on peut parler d'un nouveau paradigme éducatif, ce qui implique le changement dans les programmes d'études à l'échelle mondiale afin d'optimiser l'équilibre des composantes culturelles dans le processus d'apprentissage. Par ailleurs, il semble que les "idées" de ces disciplines devraient être déjà présentes dans le programme du premier cycle de l'école secondaire. Malheureusement y sont introduite uniquement les disciplines d'études pertinentes que pour la communauté culturelle locale (par exemple, les bases de l'éducation religieuse, etc). les processus de mondialisation, bien qu'ils évoquent l'attitude ambiguë, devraient en tous les cas contribuer à la motivation des gens pour obtenir certains avantages de l'interaction interculturelle dans tous les domaines de la vie.
Type de document :
Communication dans un congrès
Communiquer dans un monde de normes. L'information et la communication dans les enjeux contemporains de la " mondialisation "., Mar 2012, France
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-00840682
Contributeur : Compte Laboratoire Geriico <>
Soumis le : mardi 2 juillet 2013 - 18:13:24
Dernière modification le : mardi 2 juillet 2013 - 18:13:24

Identifiants

  • HAL Id : hal-00840682, version 1

Collections

Citation

Anastasiya Shevtsova, Olga Suchkova. On business culture stereotype elimination in the context of cross-cultural communication. Communiquer dans un monde de normes. L'information et la communication dans les enjeux contemporains de la " mondialisation "., Mar 2012, France. 〈hal-00840682〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

621