Friedrich Schlegel et l'insurrection logique

Résumé : Cette étude s'attache au sort que Friedrich Schlegel réserve à la logique entre 1796 et 1800, de ses réflexions sur Kant à ses leçons de philosophie transcendantale, en portant une attention toute particulière à la notion de contradiction. Sous l'influence de Novalis, lecteur de Fichte et de Schelling, Schlegel réclamera en effet une logique nouvelle, requise par l'inconnaissabilité de l'absolu. La logique ne se réduit pas pour lui au principe de contradiction et au principe de raison suffisante qui ont pour lui, comme pour Nietzsche plus tard, une finalité principalement pratique. Le principe de contradiction, par exemple, ne s'applique qu'aux choses finies, à l'existence, alors que " l'infini peut très bien à la fois être et ne pas être ". C'est pourquoi " celui qui a un sens pour l'absolu [...] énonce, s'il s'exprime fermement, plein de contradictions. " Le principe de contradiction, qui se fonde dans le principe d'identité, et le principe de causalité, qui en fait est pour Schlegel le principe de raison, sont nécessaires à la vie pratique et à l'exposition de la pensée, mais fondamentalement inappropriés lorsqu'il s'agit de penser ce que la philosophie a à penser : l'être infini. La nouvelle logique sera dite " matérielle ". Envisagée comme complément ou correctif de la logique formelle, elle ouvre sur une dialectique finie, dialectique dialogique se déployant dans le médium de la compréhension, de la médiéteté, de la réflexion infinie. Dans ce contexte se posent, chez Schlegel, le problème de la communication et du sens à partir de l'élan vers la vérité : c'est dans la communication (Mittheilung) que se réalise l'aspiration philosophique qui prend sa forme concrète dans la polémique, " consé¬quence nécessaire de l'hypothèse et de l'exigence d'une communica¬bilité et communication inconditionnées ", à condition que l'on ne confonde pas contradiction logique et opposition réelle
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Guillaume Lejeune. La question de la logique dans l'Idéalisme allemand, Olms, p. 141-155, 2013, Europaea memoria, 978-3-487-15066-6
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-00879254
Contributeur : Christian Berner <>
Soumis le : samedi 2 novembre 2013 - 11:55:28
Dernière modification le : mercredi 25 avril 2018 - 16:22:46

Identifiants

  • HAL Id : hal-00879254, version 1

Collections

Citation

Christian Berner. Friedrich Schlegel et l'insurrection logique. Guillaume Lejeune. La question de la logique dans l'Idéalisme allemand, Olms, p. 141-155, 2013, Europaea memoria, 978-3-487-15066-6. 〈hal-00879254〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

308