La question de la nature du feu dans la chimie de la première moitié du XVIIIe siècle

Résumé : Les réflexions sur le feu, qui occupent plus de la moitié des Institutions chymiques de Rousseau, ne semblent d’abord pas constituer une doctrine cohérente puisque, après avoir exposé la doctrine du phlogistique que Stahl aurait élaborée à partir des travaux de Becher, Rousseau suit l’interprétation mécaniste de Boerhaave. Il convient donc, pour mieux comprendre les enseignements des Institutions chymiques, de les resituer dans l’ensemble des débats sur le feu qui se sont développés dans la chimie de la première moitié du 18e siècle, dont les travaux sont parcourus par une interrogation majeure : le feu est-il seulement une manifestation des activités tourbillonnaires de la matière, comme l’affirment les cartésiens, ou au contraire une substance, comme l’affirmait la tradition alchimique et comme le prétendent désormais Boerhaave et les newtoniens ? Se pose alors la cruciale question du poids du feu. Réactivés en 1738 par la question du concours de l’Académie royale des sciences à laquelle ont répondu Voltaire et madame Du Châtelet, les débats sur le feu sont alors faussés en France par la méconnaissance de la théorie du phlogistique qui permettait pourtant de dépasser les contradictions des doctrines concurrentes. Il donc d’examiner dans quelle mesure la connaissance fragmentaire que Rousseau pouvait avoir de la théorie stahlienne, sans doute par l’intermédiaire des cours de Rouelle, lui a permis d’avancer des hypothèses nouvelles sur la nature du feu et les processus de sa propagation.
Type de document :
Article dans une revue
Corpus : revue de la philosophie, Fayard, 1999, Jean-Jacques Rousseau et la chimie
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-01574587
Contributeur : Bernard Joly <>
Soumis le : mardi 15 août 2017 - 19:16:31
Dernière modification le : mercredi 25 avril 2018 - 16:22:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01574587, version 1

Collections

Citation

Bernard Joly. La question de la nature du feu dans la chimie de la première moitié du XVIIIe siècle. Corpus : revue de la philosophie, Fayard, 1999, Jean-Jacques Rousseau et la chimie. 〈hal-01574587〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

52