Rothko Chapel de Morton Feldman : approches analytiques d’une « procession immobile

Abstract : En 1971-1972, le compositeur américain Morton Feldman (1926-1987) écrit Rothko Chapel, une œuvre destinée à être jouée dans l’édifice qui abrite quatorze grandes toiles du peintre disparu en 1970. Cet article a pour ambition d’envisager la partition sous l’angle de la correspondance des arts, à la croisée de l’analyse musicale et de la réflexion esthétique. Nous interrogeons notamment la possibilité, pour une forme musicale séquentielle, d’entrer en résonance avec la continuité qui s’instaure entre les panneaux exposés dans la chapelle. L’enjeu est aussi de déterminer si Feldman nous ouvre à une compréhension enrichie, différente ou divergente de Rothko, et si en retour Rothko nous permet d’entendre autrement les couleurs sonores de Feldman.
Mots-clés : Rothko Chapel
Type de document :
Article dans une revue
déméter, Centre d’étude des arts contemporains - Université Lille 3, 2015, 〈http://demeter.revue.univ-lille3.fr/lodel9/index.php?id=430〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-rennes2.fr/hal-01669283
Contributeur : Laurence Leroux <>
Soumis le : mercredi 20 décembre 2017 - 17:01:07
Dernière modification le : mardi 17 juillet 2018 - 15:49:33

Identifiants

  • HAL Id : hal-01669283, version 1

Citation

Joseph Delaplace. Rothko Chapel de Morton Feldman : approches analytiques d’une « procession immobile. déméter, Centre d’étude des arts contemporains - Université Lille 3, 2015, 〈http://demeter.revue.univ-lille3.fr/lodel9/index.php?id=430〉. 〈hal-01669283〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

36